Skip to main content

Contrairement à il y a encore quelques années, de moins en moins de personnes ont une carrière linéaire et mono-entreprise. Bien plus qu’un salaire, ils cherchent désormais à se réaliser dans leur métier. Ils souhaitent occuper un poste qui a du sens pour eux.
C’est pourquoi la reconversion professionnelle est de plus en plus courante.

La reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle, c’est changer de métier, de domaine d’activité, au cours de sa carrière professionnelle.

Cette pratique est de plus en plus courante aujourd’hui. Mal vue il y a encore quelques années, la reconversion est maintenant bien plus encouragée et accompagnée. Et si l’on te disait que se reconvertir voulait dire que tu ne savais pas ce que tu voulais faire, ce n’est maintenant plus le cas. Au contraire ! Se reconvertir est une preuve que tu sais ce que tu veux. Travailler pour la retraite : non ! Trouver un travail qui fait sens pour toi et dans lequel t’épanouir : oui !

Pourquoi faire une reconversion professionnelle ?

la reconversion professionnelle : pourquoi

Les raisons sont variées : l’envie d’apprendre, de contrer l’ennui, corriger une erreur de parcours, découvrir de nouveaux horizons, devenir indépendant, etc.
Faire une reconversion, c’est le moyen d’accéder à un projet qui fait sens pour toi.

Mais attention, une reconversion ne se fait pas à la légère. Préparer sa reconversion, c’est réfléchir à plusieurs questions :

  • Qu’est-ce que j’ai vraiment envie de faire ?
  • Quels sont les métiers correspondants à mes envies ?
  • Lesquels recrutent ?
  • Pourquoi je souhaite me reconvertir ?
  • Quels sont les secteurs dans lesquels j’ai envie de travailler ?

Se lancer dans une reconversion professionnelle doit être une décision mûrement réfléchie. En effet, au mieux tu prépareras ta reconversion, au plus tu réduiras les risques.

Faire un bilan de compétences peut ainsi être une première étape sur le chemin de la reconversion professionnelle. En plus de pouvoir déterminer ce qui te conviendrait, tu pourras découvrir des secteurs qui pourraient te plaire et échanger avec des experts métiers qui te renseigneront sur leur activité. Le bilan de compétences est le moment parfait pour découvrir ton champ des possibles.

À quel âge peut-on se reconvertir ?

Il n’y a pas d’âge pour décider de se reconvertir ! C’est un besoin ou une envie qui peut surgir à n’importe quel moment de ta vie. Bien plus que ton âge, l’accès à la reconversion va surtout dépendre de ton parcours, de ta situation, de ton état d’esprit ainsi que du contexte dans lequel tu te trouves.
Par ailleurs, de plus en plus d’employeurs misent sur des profils et des compétences plutôt que sur des diplômes. Ainsi, peu importe ton cursus scolaire initial. Aujourd’hui, ce qui importe surtout, ce sont tes expériences et ta personnalité.

Osez réinventer votre vie

Vous réfléchissez à évoluer, changer de métier ou
créer votre entreprise mais vous vous posez des questions ?

Osez réinventer votre vie

Vous réfléchissez à évoluer, changer de métier ou
créer votre entreprise mais vous vous posez des questions ?
Faire le point

Durée moyenne d’une reconversion

En moyenne, on estime qu’une reconversion professionnelle dure 2 ans. Cela inclut le temps nécessaire pour effectuer les recherches, trouver une formation puis se lancer dans le métier. Cette durée peut bien sûr varier.

Durée d'une reconversion professionnelle

Certains métiers nécessitent que tu entames une formation, tandis que d’autres requièrent de passer un concours. Ceux-ci peuvent se préparer sur un ou deux ans.
C’est le cas de certains métiers de la fonction publique par exemple.

Financer sa reconversion professionnelle

Selon les secteurs et les métiers, une reconversion peut avoir un coût plus ou moins élevé. Tu te demandes donc sûrement comment financer la tienne. Selon ta situation il existe de nombreux dispositifs d’aide pour la prise en charge de ta reconversion.

Tu es salarié

Le Compte Personnel de Formation (CPF)
En tant que salarié, tu y as droit dès ton entrée dans le monde du travail. Il te permet d’acquérir des droits à la formation tout au long de ta carrière, même en période de chômage, et jusqu’à ton départ à la retraite.
Tu génères 500€ de crédits de CPF par an, cumulables à hauteur de 5 000€. Ton compte est alimenté automatiquement au début de l’année qui suit l’année travaillée. Que tu sois salarié ou demandeur d’emploi, tu as accès à ce compte. Tu peux donc t’en servir pour financer ta reconversion professionnelle.

► Le CPF de transition professionnelle
Tu peux également profiter du CPF de transition professionnelle pour financer ta reconversion professionnelle. Pour cela, tu dois faire la demande auprès de ton employeur, qui peut ou non te l’accorder. Tu seras alors rémunéré pendant le temps de ta formation. Celle-ci peut s’effectuer aussi bien à temps complet qu’à temps partiel, de manière continue ou non.

► Le Plan de Développement des Compétences (PDC)
Ce dispositif est à l’initiative et à la charge de ton employeur, et a donc pour but de développer de nouvelles compétences au sein de ton entreprise. Par conséquent, il est nécessairement en rapport avec le secteur d’activité dans lequel tu travailles. Avec le PDC, tu conserves ta rémunération, et tous les frais supplémentaires engendrés par la formation sont à la charge de ton entreprise.

► La reconversion ou promotion par alternance
Anciennement appelée période de professionnalisation, la reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) permet de favoriser l’évolution ou la promotion professionnelle des salariés tout en maintenant leur emploi. Le but est de te permettre de changer de métier, ou de bénéficier d’une promotion. Pour cela, une formation en alternance peut être mise en place. Une validation des acquis de l’expérience peut également être envisagée pour cela. Si tu es en CDI, que tu as un contrat unique d’insertion (CUI) à durée indéterminée, ou que tu es sportif ou entraîneur professionnel en CDD, alors la Pro-A s’adresse à toi.

Tu es demandeur d’emploi

Afin de favoriser le retour à l’emploi des personnes inactives, de nombreuses aides sont mises à disposition.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)
Tout comme les salariés, si tu es demandeur d’emploi, tu peux utiliser les crédits présents sur ton CPF pour financer ta reconversion professionnelle.

► L’Aide de Retour à l’Emploi Formation (AREF)
Cette aide t’est destinée si tu es bénéficiaire de l’allocation de l’Aide de Retour à l’Emploi. Pour y bénéficier, tu dois suivre une formation de Pôle Emploi dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Cette allocation est égale à l’ARE de base, le montant peut néanmoins être différent pour les personnes qui travaillaient à temps partiel.

► L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)
Cette aide couvre les formations n’entrant pas dans les dispositifs de financements individuels ou collectifs. Elle prend en charge une partie ou de la totalité des coûts de formation par Pôle emploi.

► La rémunération de Fin de Formation (RFF)
Ce dispositif permet de prolonger la prise en charge du Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droits, et ce jusqu’à la fin de la formation.

► Le Chèque Formation
Le Conseil Régional peut l’accorder à toute personne suivant une formation professionnelle permettant d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel. Pour que l’aide soit accordée, le programme doit être inscrit au Répertoire National de Certifications (RNCP) ou éligible au CPF.

Les clés pour ne pas se tromper

« Je ne sais pas quel métier faire », « J’ai quelques idées, mais je ne sais pas me décider », « Je souhaite me reconvertir, mais je ne sais pas dans quel secteur ». Tu te poses des questions, et tu as des craintes, ce qui est normal. L’important est de les aborder les unes après les autres.

► Savoir où aller
Ce n’est pas facile de se lancer dans une reconversion professionnelle, et il faut que ce soit un projet mûrement réfléchi. Consacre tout le temps qu’il te faut à ta réflexion, cela t’évitera ainsi de te retrouver dans un secteur qui ne répond pas pleinement à tes attentes.

Le Bilan de Compétences peut alors être une bonne idée, puisqu’au cours du programme tu auras la possibilité d’échanger avec des experts. Ces derniers pourront t’en apprendre plus sur la réalité de leur secteur, et ainsi t’aiguiller dans tes recherches.

► Informe-toi
En plus des échanges avec les experts métiers, d’autres solutions s’offrent à toi pour en apprendre plus sur un secteur/un métier : il y a notamment les centres d’information des métiers, des forums, des fiches métiers. Tu as également la possibilité de faire des immersions professionnelles (qui n’engagent en rien), au cours desquelles tu pourras te mettre dans la peau du professionnel.

Le congé respiration peut également être un moyen. Avec l’accord de ton employeur et sous certaines conditions, tu peux en effet prendre ce congé pour te consacrer à une activité extra-professionnelle tout en touchant une partie de ton salaire. Cela peut ainsi être l’occasion pour toi d’en apprendre plus sur un nouveau secteur d’activité et de découvrir s’il te plaît.

s'informer sur la reconversion professionnelle

► N’idéalise pas ton futur emploi
Lorsque tu auras trouvé le métier qui te plaît, il est tout à fait possible que tu te mettes à le voir d’une manière presque parfaite.

Aucun métier n’est parfait. Tu auras cette impression, puis tu découvriras petit à petit des aspects qui ne te plairont pas. C’est pourquoi il est important que tu restes le plus impartial au moment de tes recherches. Si tu te dis « c’est le métier idéal », tu seras amené à ne pas être aussi satisfait que tu l’espérais. Envisage-le donc plutôt comme le métier qui pourra te satisfaire sur le long terme.

► Ne te limite pas dans tes choix
Fais en sorte de garder ton champ des possibles grand ouvert. Il est en effet préférable d’avoir trop de choix que pas assez. En effet, plus tu auras de possibilités, plus tu seras en mesure de déterminer le métier qui te conviendra le mieux.

► La reconversion n’est pas un dernier recours
C’est la possibilité d’exercer un métier qui te plaît, dans lequel tu te sentiras motivé et pleinement épanoui.

Osez réinventer votre vie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
100% finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.

Osez réinventer votre vie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
100% finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.
On en parle ?

Dossiers
thématiques

Développement professionnel

Bien-être
au travail

Efficacité

Laisse un commentaire !