Skip to main content

Comme ils le font régulièrement, jeudi soir en after work, Paul et ses collègues se mettent à parler boulot. Au sujet des projets en cours, des nouveaux prospects que Julie a déniché, de la promotion de Fabien, de la réussite du service marketing qui a atteint son objectif annuel, enfin de toutes les choses qui se passent dans l’entreprise.

Au fil de la discussion Paul s’isole, il n’interagit plus, il se rend compte qu’il n’a plus grand chose à dire qui puisse intéresser ses collègues.

Au fur et mesure, il décroche totalement et se met à penser, ruminer, sur toutes les choses que lui évoquent son travail et son entreprise. Ses pensées sont négatives, il ne se sent plus aussi impliqué et heureux de travailler dans cette entreprise et d’occuper son poste.

Quand il entend ses collègues parler de leur entreprise et de leurs journées, il réalise qu’il n’éprouve pas les mêmes choses et que probablement il n’est plus à sa place. L’ambition, la passion ou encore le plaisir que renvoient ses collègues le pousse encore plus dans ses propres émotions d’angoisse, d’ennui et de fatigue.

Paul n’est plus épanoui dans son travail.

Qu’est-ce que l’épanouissement au travail ?

L’épanouissement est un sentiment, c’est se sentir bien dans sa peau, bien dans ce que l’on fait. C’est ressentir de la joie, de la bonne humeur, de la satisfaction, du plaisir,…

On a trouvé 6 facteurs qui alimentent l’épanouissement au travail :

► Le sens

Savoir pourquoi tu fais ce travail, savoir pourquoi tu te lèves tous les matins, avoir conscience de ton impact… Le sens permet aux employés d’avoir une idée de leur impact, de se sentir utile et de connaître le but de leur travail.

Tu t’ai déjà demandé « Est-ce que ce que je fais est utile? » ; « Pourquoi je fais ça? Pour qui? » ; « Est-ce que j’ai un impact? »… Tu te poses ce genre de questions, tu as besoin de sens pour continuer ce que tu fais. Tu as l’impression de faire ton travail sans savoir pourquoi tu le fais. Le manque de sens peut t’amener à ce qu’on appelle le brown out.

► L’intérêt 

Rester motivé dans ce que tu fais , éviter l’ennui, ajouter de la valeur aux tâches que tu fais… Ces détails alimentent ton intérêt pour ce que tu fais et si tu en as, alors tu évites le bore-out. Le bore-out est le fait de s’ennuyer au travail, si tu veux en savoir plus tu peux lire l’article juste ici.

« Je m’ennuie » ; « Je fais tout le temps la même chose »… Tu as déjà eu ce sentiment de faire et refaire toujours la même chose, un ennui… C’est le résultat d’un manque d’intérêt.

► La reconnaissance

Être remercier pour ce que tu fais, être félicité pour tes accomplissements, avoir des feedbacks… On oublie qu’un compliment peut avoir un grand impact sur le travail. Des employés félicités et encouragés pour leur travail vont être plus motivés et investis.

Tu as déjà reçu un compliment ou une remarque positive au travail? « Merci pour ce que tu as fait » ; « T’as eu une bonne idée pour le projet » ; « Bonne performance cette semaine »… C’est toujours agréable de recevoir ce genre de message, cela nourrit l’estime de soi et la confiance en soi. Si tu ne le reçois pas, tu peux aller le chercher du feedback. Le besoin de reconnaissance est humain.

► L’autonomie

Te sentir observé, « fliqué » à longueur de journée. C’est le début à l’atteinte à la confiance, voire à la compétence. Tu t’es déjà senti fliqué par ton supérieur? « Mais qu’est-ce qu’il me veut? » ; « J’ai l’impression qu’il ne me fait pas confiance » ; « Je me sens oppressé » ; « J’en ai marre de suivre des template déjà tout fait »… C’est totalement le genre de phrase tu te dis quand tu manques d’autonomie.

► Les valeurs communes 

Partager les mêmes valeurs que celles de ton entreprise est primordial. Si les valeurs de ton entreprise ne matchent pas avec les tiennes, il y aura un déphasage et un conflit intérieur. On a tous des valeurs essentielles auxquelles on ne pourrait renoncer, qui font ce que nous sommes et qui rythment nos choix au quotidien. S’il n’y a pas adéquation avec celles de l’entreprise, c’est un frein à ton épanouissement. Identifier et reconnaître ses valeurs n’est pourtant pas simple. Quelles sont-elles ? Quelles sont les plus importantes pour toi ?                                                                                

► L’équilibre vie pro/perso

Avoir un équilibre vie professionnelle/ vie personnelle n’est pas chose facile alors que c’est la quête de beaucoup. Quand il n’y a pas ou peu d’équilibre, tu peux plus facilement tomber dans le burn-out. Le burn-out, ça te parle? Cet état de stress et d’anxiété causé par un surmenage au travail. Si tu veux en savoir plus sur le sujet, je t’invite à lire cet article.

« Je terminerai ça ce weekend » ; « Je n’aurai qu’à rentrer plus tard ce soir » ; « Accepter des appels pro 7/7j ou à 23h »… Quand le travail n’a plus de cadre alors l’équilibre vie professionnelle/ vie personnelle n’existe plus.

Si ces facteurs ne sont pas pris en compte, alors tu risques d’avoir du mal à te sentir épanoui dans ton travail. Et ils peuvent même être source de souffrances au travail.

Alors, rêve ou réalité ?

Il y aussi bien des solutions professionnelles pour être épanoui au travail et occuper le travail qui est fait pour toi. Que des solutions personnelles, qui te permettront de mieux te connaitre. 

Quoiqu’il en soit, cette notion de rêve ou de réalité est propre à chacun. Mais avec ce qu’on a pu voir plus haut, tu peux te dire que l’épanouissement au travail n’est pas une utopie et qu’il résulte de petites choses dont tu as le contrôle. Et si jamais les moyens ne te permettent pas de l’atteindre, alors reprends les choses en mains.

Dossiers
thématiques

Développement professionnel

Bien-être
au travail

Efficacité

Laisse un commentaire !