Devenir Jardinier 

Le jardinier intervient lors de la création et de l’entretien des parcs, jardins, squares, massifs, terrains de sport.. Il allie connaissance des végétaux, maîtrise des techniques d’entretien des espaces verts, sens esthétique pour contribuer à l’embellissement du cadre de vie de ses clients, professionnels ou particuliers.

Devenir Jardinier 

Le jardinier intervient lors de la création et de l’entretien des parcs, jardins, squares, massifs, terrains de sport.. Il allie connaissance des végétaux, maîtrise des techniques d’entretien des espaces verts, sens esthétique pour contribuer à l’embellissement du cadre de vie de ses clients, professionnels ou particuliers.

être jardinier, c’est quoi ?

Le jardinier est en charge de la création et de l’entretien des parcs, jardins, espaces, verts… Ses tâches sont multiples : il prépare les sols pour effectuer des plantations de végétaux. Il veille à l’arrosage des végétaux et à leur bonne santé en réalisant les traitements phytosanitaires. Multitâche, le jardinier peut également faire des travaux de maçonnerie pour installer un système d’arrosage, réaliser des terrassements…

Le métier de jardinier requiert une bonne condition physique. Mais le jardinier est avant tout un allié de la nature, mettant sa connaissance des végétaux au service de l’embellissement du cadre de vie quotidien.

Le jardinier est en charge de la création et de l’entretien des parcs, jardins, espaces, verts… Ses tâches sont multiples : il prépare les sols pour effectuer des plantations de végétaux. Il veille à l’arrosage des végétaux et à leur bonne santé en réalisant les traitements phytosanitaires. Multitâche, le jardinier peut également faire des travaux de maçonnerie pour installer un système d’arrosage, réaliser des terrassements…

Le métier de jardinier requiert une bonne condition physique. Mais le jardinier est avant tout un allié de la nature, mettant sa connaissance des végétaux au service de l’embellissement du cadre de vie quotidien.

Les compétences essentielles 

Le marché du travail

Il y a en permanence un grand nombre d’offres d’emploi proposées dans ce métier. Le jardinier peut exercer son activité dans une entreprise privée du secteur du paysage, dans la fonction publique territoriale, principalement les communes, dans la fonction publique d’Etat ou encore dans le secteur des services à la personne où il intervient au domicile des particuliers.

Il y a en permanence un grand nombre d’offres d’emploi proposées dans ce métier. Le jardinier peut exercer son activité dans une entreprise privée du secteur du paysage, dans la fonction publique territoriale, principalement les communes, dans la fonction publique d’Etat ou encore dans le secteur des services à la personne où il intervient au domicile des particuliers.

Tu veux changer de métier ?

Fais le point sur ta situation professionnelle en moins de 2 minutes.
► Sois certain(e) de prendre les bonnes décisions !

Quel niveau de formation ?

Il faut avoir au minimum un niveau CAP ou équivalent. Différentes formations préparent à l’exercice du métier, et notamment un CAPA qui peut être complété par un Brevet Professionnel Agricole (BPA), un Bac pro, un Certificat de Spécialisation (CS). Il existe également un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) dédié au métier ; il est accessible aux jeunes souhaitant compléter leur formation initiale, aux salariés en poste, aux demandeurs d’emploi.

Il faut avoir au minimum un niveau CAP ou équivalent. Différentes formations préparent à l’exercice du métier, et notamment un CAPA qui peut être complété par un Brevet Professionnel Agricole (BPA), un Bac pro, un Certificat de Spécialisation (CS). Il existe également un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) dédié au métier ; il est accessible aux jeunes souhaitant compléter leur formation initiale, aux salariés en poste, aux demandeurs d’emploi.

Comment devenir jardinier ?

Le salaire d’un jardinier

Le jardinier débute sa carrière avec un salaire entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et il peut espérer gagner entre 2000 et 3000 euros brut en fin de carrière. Son salaire varie en fonction du type d’employeur (entreprise, collectivité) et du statut d’exercice de la profession (salarié de droit privé, fonctionnaire). Dans la fonction publique, la rémunération du jardinier augmente au fur et à mesure que l’agent gravit les échelons à l’intérieur de son grade.

Le jardinier débute sa carrière avec un salaire entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et il peut espérer gagner entre 2000 et 3000 euros brut en fin de carrière. Son salaire varie en fonction du type d’employeur (entreprise, collectivité) et du statut d’exercice de la profession (salarié de droit privé, fonctionnaire). Dans la fonction publique, la rémunération du jardinier augmente au fur et à mesure que l’agent gravit les échelons à l’intérieur de son grade.

Découvre ta nouvelle voie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
► Finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.