Devenir Concepteur Paysagiste 

La concepteur-paysagiste est en charge de concevoir et d’aménager les espaces verts appartenant aussi bien à des particuliers qu’à des professionnelles. Il peut intervenir sur un jardin privé, un parc public, une aire d’autoroute… comme sur de plus vastes projets, tels que l’aménagement d’un quartier ou d’une friche industrielle.

Devenir Concepteur Paysagiste 

La concepteur-paysagiste est en charge de concevoir et d’aménager les espaces verts appartenant aussi bien à des particuliers qu’à des professionnelles. Il peut intervenir sur un jardin privé, un parc public, une aire d’autoroute… comme sur de plus vastes projets, tels que l’aménagement d’un quartier ou d’une friche industrielle.

être paysagiste, c’est quoi ?

Le concepteur-paysagiste est responsable de l’amélioration et de la valorisation du cadre de vie des espaces. Spécialiste des espaces verts, il conseille et accompagne ses clients, particuliers ou entreprises, ainsi que les collectivités territoriales dans leurs projets d’aménagement et de transformation des zones extérieurs. Les projets sont plus ou moins importants, pouvant aller de jardins à des parcs publics ou zones d’activités…

Le rôle du concepteur paysagiste et de définir la forme et le style de l’espace, puis de transcrire ses idées en croquis, dessins, et schémas qui aboutiront à un plan à grande échelle, qui servira d’instructions pour les équipes de jardiniers.

Le concepteur-paysagiste est responsable de l’amélioration et de la valorisation du cadre de vie des espaces. Spécialiste des espaces verts, il conseille et accompagne ses clients, particuliers ou entreprises, ainsi que les collectivités territoriales dans leurs projets d’aménagement et de transformation des zones extérieurs. Les projets sont plus ou moins importants, pouvant aller de jardins à des parcs publics ou zones d’activités…

Le rôle du concepteur paysagiste et de définir la forme et le style de l’espace, puis de transcrire ses idées en croquis, dessins, et schémas qui aboutiront à un plan à grande échelle, qui servira d’instructions pour les équipes de jardiniers.

Les compétences essentielles 

Le marché du travail

Le concepteur-paysagiste est installé en libéral ou travaille au sein d’un bureau d’études qui intervient en matière d’architecture ou d’urbanisme. La plupart des paysagistes limitent leur activité aux prestations de conseil. D’autres, moins nombreux, dirigent de petites entreprises de travaux paysagers et horticoles.
Les paysagistes diplômés d’Etat représentent « l’élite » de la profession ; ils sont sollicités le plus souvent par les collectivités locales. Leurs commandes sont la plupart du temps liées à des appels d’offres ou à des concours. Quelques postes existent également dans les 93 Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), au sein de collectivités ou dans les services du ministère en charge de l’aménagement du territoire.
Le concepteur-paysagiste est installé en libéral ou travaille au sein d’un bureau d’études qui intervient en matière d’architecture ou d’urbanisme. La plupart des paysagistes limitent leur activité aux prestations de conseil. D’autres, moins nombreux, dirigent de petites entreprises de travaux paysagers et horticoles.
Les paysagistes diplômés d’Etat représentent « l’élite » de la profession ; ils sont sollicités le plus souvent par les collectivités locales. Leurs commandes sont la plupart du temps liées à des appels d’offres ou à des concours. Quelques postes existent également dans les 93 Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), au sein de collectivités ou dans les services du ministère en charge de l’aménagement du territoire.

Tu veux changer de métier ?

Fais le point sur ta situation professionnelle en moins de 2 minutes.
► Sois certain(e) de prendre les bonnes décisions !

Quel niveau de formation ?

Pour exercer en tant que paysagiste diplômé d’Etat, le parcours le plus courant consiste à obtenir un concours accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac + 2 minimum tel que le BTSA du paysage, ou le , BTS Design d’Espace. Mais le diplôme est également accessible par la voie de l’apprentissage, à partir de la deuxième année du Diplôme d’Etat de Paysagiste, et par celle de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Pour exercer en tant que paysagiste diplômé d’Etat, le parcours le plus courant consiste à obtenir un concours accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac + 2 minimum tel que le BTSA du paysage, ou le , BTS Design d’Espace. Mais le diplôme est également accessible par la voie de l’apprentissage, à partir de la deuxième année du Diplôme d’Etat de Paysagiste, et par celle de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Comment devenir paysagiste ?

Le salaire d’un paysagiste

Combien gagne un concepteur paysagiste ? Au début de sa carrière, le salaire d’un concepteur paysagiste se situe entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et il peut espérer gagner plus de 6000 euros brut en fin de carrière.

En libéral, le concepteur-paysagiste perçoit des honoraires dont le montant varie en fonction du volume de prestations facturées, qu’il s’agisse de conseil, de définition de projet, de maîtrise d’œuvre… Sur les appels d’offres publics, le montant des honoraires représente un pourcentage du montant des travaux.

Combien gagne un concepteur paysagiste ? Au début de sa carrière, le salaire d’un concepteur paysagiste se situe entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et il peut espérer gagner plus de 6000 euros brut en fin de carrière.

En libéral, le concepteur-paysagiste perçoit des honoraires dont le montant varie en fonction du volume de prestations facturées, qu’il s’agisse de conseil, de définition de projet, de maîtrise d’œuvre… Sur les appels d’offres publics, le montant des honoraires représente un pourcentage du montant des travaux.

Découvre ta nouvelle voie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
► Finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.