Devenir Berger 

Cet ouvrier agricole est en charge chaque été de surveiller et prendre soin d'un troupeau, qu’il soit de brebis, de moutons, ou plus rarement de vaches ou de chèvres, qui évoluent en altitude.

Devenir Berger 

Cet ouvrier agricole est en charge chaque été de surveiller et prendre soin d'un troupeau, qu’il soit de brebis, de moutons, ou plus rarement de vaches ou de chèvres, qui évoluent en altitude.

être berger, c’est quoi ?

Le berger est responsable d’un troupeau d’ovins, bovin ou caprin, qui appartiennent le plus souvent à différents éleveurs. Durant l’été, le berger conduit ses bêtes vers les meilleurs pâturages en altitude. Souvent aidé de chiens, il est en charge de surveiller son troupeau, mais aussi de leur apporter des soins nécessaires (taille des sabots, désinfection des plaies..).

Quand il est en charge d’un troupeau laitier, il peut également effectuer la traite et réaliser lui-même des fromages. Le berger a aussi la responsabilité d’assurer la maintenance du matériel qui accueillent les troupeaux. Ce métier nécessite une bonne résistance physique, et de ne pas craindre la solitude.

Le berger est responsable d’un troupeau d’ovins, bovin ou caprin, qui appartiennent le plus souvent à différents éleveurs. Durant l’été, le berger conduit ses bêtes vers les meilleurs pâturages en altitude. Souvent aidé de chiens, il est en charge de surveiller son troupeau, mais aussi de leur apporter des soins nécessaires (taille des sabots, désinfection des plaies..).

Quand il est en charge d’un troupeau laitier, il peut également effectuer la traite et réaliser lui-même des fromages. Le berger a aussi la responsabilité d’assurer la maintenance du matériel qui accueillent les troupeaux. Ce métier nécessite une bonne résistance physique, et de ne pas craindre la solitude.

Les compétences essentielles 

Le marché du travail

La plupart des bergers ont plusieurs activités professionnelles. Car en dehors de la saison estivale, rares sont les offres.

Les postes proposés chaque année restent relativement peu nombreux, sachant que les exploitations d’élevage sont souvent familiales et emploient peu de salariés. Malgré cela, le marché de l’emploi est fortement dynamisé par les subventions à l’embauche de l’état liées au plan de protection des troupeaux contre les prédateurs.

La plupart des bergers ont plusieurs activités professionnelles. Car en dehors de la saison estivale, rares sont les offres.

Les postes proposés chaque année restent relativement peu nombreux, sachant que les exploitations d’élevage sont souvent familiales et emploient peu de salariés. Malgré cela, le marché de l’emploi est fortement dynamisé par les subventions à l’embauche de l’état liées au plan de protection des troupeaux contre les prédateurs.

Tu veux changer de métier ?

Fais le point sur ta situation professionnelle en moins de 2 minutes.
► Sois certain(e) de prendre les bonnes décisions !

Quel niveau de formation ?

Un CAP agricole ou encore un Certificat de Spécialisation (CS) consacré à l’élevage donnent des bases solides pour ce métier.

Plusieurs formations spécifiques préparent à la conduite et à la gestion de troupeaux. Elles s’adressent à des jeunes, des actifs, des demandeurs d’emploi. Quelques établissements ou organismes proposent également des stages thématiques : dressage des chiens de berger, initiation à la tonte, conduite de troupeaux, manipulation des animaux…

Un CAP agricole ou encore un Certificat de Spécialisation (CS) consacré à l’élevage donnent des bases solides pour ce métier.

Plusieurs formations spécifiques préparent à la conduite et à la gestion de troupeaux. Elles s’adressent à des jeunes, des actifs, des demandeurs d’emploi. Quelques établissements ou organismes proposent également des stages thématiques : dressage des chiens de berger, initiation à la tonte, conduite de troupeaux, manipulation des animaux…

Comment devenir berger ?

Le salaire d’un berger

Le salaire d’un berger débute à un niveau inférieur au SMIC brut par mois, et il peut espérer gagner entre 2000 et 3000 euros brut en fin de carrière.

Le salaire moyen du berger varie en fonction des critères suivants : expérience, région, importance du troupeau… La rémunération peut être inférieure au Smic, car l’activité ne s’exerce pas toute l’année. Dans de nombreux départements, le berger se voit proposer, pour la réalisation d’un travail à temps complet, une convention de forfait hebdomadaire sur la base de 44 heures (dont neuf heures supplémentaires majorées). Le berger est bien sûr logé sur place (pas de frais de location).

Le salaire d’un berger débute à un niveau inférieur au SMIC brut par mois, et il peut espérer gagner entre 2000 et 3000 euros brut en fin de carrière.

Le salaire moyen du berger varie en fonction des critères suivants : expérience, région, importance du troupeau… La rémunération peut être inférieure au Smic, car l’activité ne s’exerce pas toute l’année. Dans de nombreux départements, le berger se voit proposer, pour la réalisation d’un travail à temps complet, une convention de forfait hebdomadaire sur la base de 44 heures (dont neuf heures supplémentaires majorées). Le berger est bien sûr logé sur place (pas de frais de location).

Découvre ta nouvelle voie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
► Finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.