Devenir Assistant d’édition

L’assistant d’édition est celui qui épaule au quotidien l’éditeur, coordonnateur de projets littéraires. Un métier pour les passionnés de littérature.

Devenir Assistant d’édition

L’assistant d’édition est celui qui épaule au quotidien l’éditeur, coordonnateur de projets littéraires. Un métier pour les passionnés de littérature.

zoom sur le métier

Être assistant d’édition, c’est quoi ? En collaboration directe avec l’éditeur, l’assistant d’édition est en charge du suivi pratique des projets. Il se doit d’avoir un oeil sur tous les détails des manuscrits sur lesquels il intervient pour les structurer, les mettre en valeur : calibrage du texte, équilibre des chapitres, corrections, compléments d’information et parfois réécriture de certaines parties.

C’est un processus long : l’assistant d’édition suit l’avancée du projet, de la maquette à l’impression ou la numérisation. Il veille au respect du planning et du budget. Bonne culture générale et littéraire, maîtrise de la chaîne du livre, rigueur et organisation lui permettent de gérer des projets très variés.

Être assistant d’édition, c’est quoi ? En collaboration directe avec l’éditeur, l’assistant d’édition est en charge du suivi pratique des projets. Il se doit d’avoir un oeil sur tous les détails des manuscrits sur lesquels il intervient pour les structurer, les mettre en valeur : calibrage du texte, équilibre des chapitres, corrections, compléments d’information et parfois réécriture de certaines parties.

C’est un processus long : l’assistant d’édition suit l’avancée du projet, de la maquette à l’impression ou la numérisation. Il veille au respect du planning et du budget. Bonne culture générale et littéraire, maîtrise de la chaîne du livre, rigueur et organisation lui permettent de gérer des projets très variés.

Les compétences essentielles 

Le marché du travail

Selon le Syndicat national de l’Edition (SNE), on compterait en France environ 10.000 éditeurs, mais la majorité d’entre eux ont un catalogue très limité (5.000 ont moins de 10 titres) et ne « vivent » pas de l’activité. Le monde de l’édition recrute peu.

Les stages et les contrats à durée déterminée (CDD) sont indispensables pour intégrer le milieu et se faire apprécier. Ensuite, le bouche-à-oreille et les relations comptent également beaucoup dans un secteur qui recrute volontiers par cooptation ou sur recommandation.

Selon le Syndicat national de l’Edition (SNE), on compterait en France environ 10.000 éditeurs, mais la majorité d’entre eux ont un catalogue très limité (5.000 ont moins de 10 titres) et ne « vivent » pas de l’activité. Le monde de l’édition recrute peu.

Les stages et les contrats à durée déterminée (CDD) sont indispensables pour intégrer le milieu et se faire apprécier. Ensuite, le bouche-à-oreille et les relations comptent également beaucoup dans un secteur qui recrute volontiers par cooptation ou sur recommandation.

Tu veux changer de métier ?

Fais le point sur ta situation professionnelle en moins de 2 minutes.
► Sois certain(e) de prendre les bonnes décisions !

Quel niveau de formation ?

Un BTS (niveau Bac + 2) ou un BUT (niveau Bac + 3) dans les domaines du livre ou de l’édition permettent de découvrir le domaine. Un Bac + 3 également, une licence professionnelle permet d’acquérir des compétences liées au métier. Le master (Bac + 5) reste sans doute le niveau de formation le plus généralement requis. Quelques-uns sont plus spécifiquement tournés vers l’édition numérique.

Un double cursus, consacré à l’édition et à un autre champ de connaissances (sciences exactes ou humaines, droit, art…) peut intéresser certains éditeurs spécialisés dans l’édition scolaire, scientifique, pratique, pour la jeunesse, autour de la musique…

Un BTS (niveau Bac + 2) ou un BUT (niveau Bac + 3) dans les domaines du livre ou de l’édition permettent de découvrir le domaine. Un Bac + 3 également, une licence professionnelle permet d’acquérir des compétences liées au métier. Le master (Bac + 5) reste sans doute le niveau de formation le plus généralement requis. Quelques-uns sont plus spécifiquement tournés vers l’édition numérique.

Un double cursus, consacré à l’édition et à un autre champ de connaissances (sciences exactes ou humaines, droit, art…) peut intéresser certains éditeurs spécialisés dans l’édition scolaire, scientifique, pratique, pour la jeunesse, autour de la musique…

Comment accéder au métier ?

Et au niveau du salaire ?

Combien gagne un assistant d’édition ? En général, il débute sa carrière entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et peut espérer gagner entre 3000 et 4000 euros brut en fin de carrière.

Le salaire de ce professionnel est plus élevé dans les grandes maisons d’édition que dans les petites ; la rémunération varie aussi selon l’étendue des responsabilités qui lui sont confiées.

Combien gagne un assistant d’édition ? En général, il débute sa carrière entre le SMIC et 2000 euros brut par mois, et peut espérer gagner entre 3000 et 4000 euros brut en fin de carrière.

Le salaire de ce professionnel est plus élevé dans les grandes maisons d’édition que dans les petites ; la rémunération varie aussi selon l’étendue des responsabilités qui lui sont confiées.

Découvre ta nouvelle voie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
► Finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.