Devenir Agriculteur 

Véritable passionné de nature, l'agriculteur est également un véritable chef d'entreprise doté de capacités techniques. Son travail est le plus souvent rythmé par les saisons.

Devenir Agriculteur 

Véritable passionné de nature, l'agriculteur est également un véritable chef d'entreprise doté de capacités techniques. Son travail est le plus souvent rythmé par les saisons.

être agriculteur, c’est quoi ?

Sur son exploitation, l’agriculteur peut avoir des productions diverses : élevage et/ou production végétales. La conduite d’élevage requiert une attention quotidienne portée aux bêtes, et la production végétale nécessite une vigilance constante.

Au-delà des tâches très concrètes (entretien du sol et récolte, alimentation et surveillance du bétail…), l’agriculteur est également un chef d’entreprise et doit savoir gérer son activité avec rigueur. Pour gérer cet emploi du temps conséquent, une bonne condition physique est de rigueur.

Sur son exploitation, l’agriculteur peut avoir des productions diverses : élevage et/ou production végétales. La conduite d’élevage requiert une attention quotidienne portée aux bêtes, et la production végétale nécessite une vigilance constante.

Au-delà des tâches très concrètes (entretien du sol et récolte, alimentation et surveillance du bétail…), l’agriculteur est également un chef d’entreprise et doit savoir gérer son activité avec rigueur. Pour gérer cet emploi du temps conséquent, une bonne condition physique est de rigueur.

Les compétences essentielles 

Le marché du travail

Tous les ans, des milliers d’exploitations sont à reprendre. Des installations sont toujours nécessaires pour reprendre les exploitations des agriculteurs qui partent en retraite, avec souvent des investissements importants à la clé.
En France, on compte 55.000 exploitations qui associent culture et élevage, 416.000 exploitations agricoles. Même avec une baisse constante de leur nombre depuis 50 ans, l’agriculture est toujours présente dans nos paysages et la surface agricole utile ne recule que faiblement.

Sur son exploitation, l’agriculteur peut avoir des productions diverses : élevage et/ou production végétales. La conduite d’élevage requiert une attention quotidienne portée aux bêtes, et la production végétale nécessite une vigilance constante.

Au-delà des tâches très concrètes (entretien du sol et récolte, alimentation et surveillance du bétail…), l’agriculteur est également un chef d’entreprise et doit savoir gérer son activité avec rigueur. Pour gérer cet emploi du temps conséquent, une bonne condition physique est de rigueur.

Tu veux changer de métier ?

Fais le point sur ta situation professionnelle en moins de 2 minutes.
► Sois certain(e) de prendre les bonnes décisions !

Quel niveau de formation ?

Plusieurs formations sont envisageables. Mais il est recommandé d’avoir au minimum un niveau CAP ou équivalent.

Le CAP est la formation de base pour devenir agriculteur. Mais d’autres diplômes peuvent venir s’y ajouter pour spécialiser son activité comme le Brevet Professionnel « responsable entreprise agricole » ou le Brevet de Technicien Supérieur Agricole comprenant plusieurs spécialités selon le domaine d’exploitation désiré.

Plusieurs formations sont envisageables. Mais il est recommandé d’avoir au minimum un niveau CAP ou équivalent.

Le CAP est la formation de base pour devenir agriculteur. Mais d’autres diplômes peuvent venir s’y ajouter pour spécialiser son activité comme le Brevet Professionnel « responsable entreprise agricole » ou le Brevet de Technicien Supérieur Agricole comprenant plusieurs spécialités selon le domaine d’exploitation désiré.

Comment devenir agriculteur ?

Le salaire d’un agriculteur

Le salaire d’un agriculteur débute le plus souvent à un niveau inférieur au SMIC brut par mois, et il peut espérer gagner entre 3000 et 4000 euros brut en fin de carrière.

Les revenus d’un professionnel de l’agriculture peuvent varier en fonction de la taille et localisation de son exploitation, de la spécialisation de sa production, des investissements effectués… Son salaire est néanmoins parfois inférieurs au SMIC : comme la plupart des travailleurs à leur compte, il varie en fonction de son chiffre d’affaire.

Le salaire d’un agriculteur débute le plus souvent à un niveau inférieur au SMIC brut par mois, et il peut espérer gagner entre 3000 et 4000 euros brut en fin de carrière.

Les revenus d’un professionnel de l’agriculture peuvent varier en fonction de la taille et localisation de son exploitation, de la spécialisation de sa production, des investissements effectués… Son salaire est néanmoins parfois inférieurs au SMIC : comme la plupart des travailleurs à leur compte, il varie en fonction de son chiffre d’affaire.

Découvre ta nouvelle voie

Découvre le projet professionnel qui redonne du sens à ta vie.
► Finançable avec ton CPF, ton OPCO ou le pôle emploi.